Skip to main content
2020-09-03

Aujourd'hui, le jeudi 3 septembre, deux CubeSats belges, PICASSO (de l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique) et SIMBA (de l’Institut Royal Météorologique), ont été lancés simultanément avec une cinquantaine de petits satellites sur le vol européen inaugural Véga SSMS. Ils démontreront - espérons-le - que les CubeSats ont atteint la maturité technologique nécessaire pour être utilisés comme des instruments scientifiques à part entière.

Vidéo du lancement

Lancement de CubeSats retardé

Les CubeSats sont de très petits satellites en orbite autour de la Terre. Ils sont constitués de cubes ("unités") de 10cm x 10cm x 10cm et sont très légers. PICASSO est constitué, tout comme SIMBA, de 3 de ces cubes et ne pèse que 3,5 kg.  Les missions CubeSat sont censées être préparées et lancées assez rapidement, mais notre patience a été mise à rude épreuve. Le lancement a déjà été reporté deux fois pour plusieurs mois. D'abord en juillet 2019, après l'échec du lancement précédent de la fusée Véga. Puis, le 16 mars 2020, une semaine avant le lancement prévu de Véga, en raison de la pandémie du COVID-19 il fut décidé que : temporairement, aucun autre lancement n'aurait lieu depuis le site de lancement de l'agence spatiale européenne (ESA) à Kourou (Guyane française, Amérique du Sud). Finalement, en juin, après des retards répétés dus à des vents dangereusement forts en haute altitude, le lancement fut reporté une nouvelle fois.

Enfin, notre patience a été récompensée par le succès du lancement de Véga la nuit dernière!

PICASSO
Le CubeSat PICASSO de l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale
de Belgique. Crédit: AAC Clyde Space.

Un picosatellite pour des observations atmosphériques et spatiales

PICASSO (pour PICo-Satellite for Atmospheric and Space Science Observations) mesurera l’atténuation de la lumière solaire par l'atmosphère terrestre au lever et au coucher du Soleil pour déterminer la distribution verticale de la concentration d’ozone dans la stratosphère, à l’aide de l'instrument VISION (Visible Spectral Imager for Occultation and Nightglow). En suivant la déformation de l'image du disque solaire par réfraction atmosphérique, VISION pourra également déterminer le profil de température dans toute la stratosphère et la mésosphère terrestres. En outre, les sondes de Langmuir à balayage (Sweeping Langmuir Probe, SLP) situées à l’extrémité de ses quatre panneaux solaires, caractériseront, en captant de faibles courants électriques dans l’environnement spatial local, la densité et la température électronique, ainsi que la densité ionique et le potentiel électrique du satellite tout au long de l'orbite de PICASSO. Celles-ci nous permettront de mieux comprendre le couplage entre la magnétosphère et l'ionosphère, ainsi que les effets des aurores.

Lancement partagé

PICASSO et SIMBA ont été mis en orbite simultanément avec environ 50 autres petits satellites à bord d'une fusée Véga de l’agence spatiale européenne très tôt le matin du 3 septembre 2020.  C'est le premier vol de la fusée Véga équipée du nouveau système de déploiement SSMS, qui mettra en orbite de nombreux petits satellites au cours d'une seule mission, partageant ainsi leurs coûts de lancement. Jusqu'à présent, les petits satellites devaient toujours utiliser la place disponible lors du lancement d'un grand satellite, limitant ainsi leurs possibilités totales de lancement.

La réduction des coûts par rapport aux plates-formes satellitaires habituelles permettrait de construire et de faire voler plusieurs versions de ces instruments à l'avenir et donc d'acquérir une couverture terrestre sans précédent. Cela signifierait un énorme progrès dans la surveillance de paramètres qui sont essentiels pour la vie sur Terre: l'ozone stratosphérique (dans le cas de PICASSO) et le bilan radiatif de la Terre (dans le cas de SIMBA).

Références

Contact

  • Dr. Didier Pieroux, PICASSO Project Manager, Didier (point) Pieroux (arobase) aeronomie (point) be
  • Dr. Didier Fussen, Principal Investigator VISION, Didier (point) Fussen (arobase) aeronomie (point) be
  • Dr. Sylvain Ranvier, Principal Investigator SLP, Sylvain (point) Ranvier (arobase) aeronomie (point) be
  • Dr. Karolien Lefever, Chef du service Communication, Karolien (point) Lefever (arobase) aeronomie (point) be, +32 471 66 53 50

Remerciements

PICASSO est le résultat d'une collaboration internationale, menée par l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB), et comprenant AAC Clyde Space Ltd (Royaume-Uni), l'ESA (Agence spatiale européenne), le VTT Technical Research Center (Finlande) et le Centre spatial de Liège (Belgique).

PICASSO a été financé par l'élément de démonstration en orbite du Programme général de technologie de soutien (GSTP) de l'ESA et par la Politique scientifique fédérale (BELSPO). PICASSO a en outre reçu le soutien financier de la Loterie nationale.

News image 1
News image legend 1
Vue d'artiste du vol Vega VV16 avec le distributeur SSMS (Small Spacecraft Mission Service) et le SAT-AIS.
News image 2
News image legend 2
Le CubeSat SIMBA de l'Institut Royal Meteorologique. Crédit: Stijn Nevens (IRM).
News image 3
News image legend 3
Intégration du CubeSat PICASSO dans le Picosatellite Orbital Deployer. Crédit: Roger Walker (ESA).