Skip to main content
2020-04-18

Une question nous est parvenue cette semaine : « est-ce juste une impression, ou le ciel est-il plus bleu qu'avant le confinement ? »  Il ne s'agit pas du temps ou des nuages, mais de la couleur du ciel même.

Pour répondre à cette question, notre scientifique, Christine Bingen, a écrit l'article « Ciel: pourquoi est-il bleu? »

Le ciel peut en effet sembler « plus bleu »

En cette période de crise du COVID-19, l’activité humaine (industries, circulation automobile) a diminué, et avec elle, certaines sources de pollution (dans certaines régions plus que d’autres).

Pour cette raison, la diffusion et l’absorption par les particules fines et autres polluants a effectivement sensiblement diminué, ce qui affecte très certainement la couleur du ciel, en particulier au niveau des villes présentant un certain niveau de pollution. Ce qui peut donner une impression de ciel plus pur, et moins jaunâtre en journée.

Tout en ne perdant pas de vue que beaucoup de ce phénomène dépend aussi des autres paramètres influençant la couleur de ciel, comme par exemple, ce magnifique temps froid et sec qui nous a accompagné pendant les deux premières semaines de l'épidémie.

News image 1
News image legend 1
Un ciel bleu avec des nuages illuminés par en dessous. Source: PxHere
News image 2
News image legend 2
Mesures effectuées par l'IASB dans les années 80, à Air sur l'Adour, en France, à l'aide de ballons stratosphériques. Les gradations de couleurs de l'horizon au zénith sont visibles.
News image 3